Tout le monde connaît Moise et ses fortunes cookies où il était écrit: ne tue pas, ne couche pas avec la voisine, ne vole pas un œuf ni un bœuf, et toutes ces choses qu’on a tous oubliées. Mais peu de personnes connaissent la légende qui veut qu’à la fin de sa vie, excédé par la bêtise humaine, il monta sur la plus haute montagne et cria : «Yahvé donne-moi de cette dope que tu sers au peuple libanais et qui le rend apathique et heureux même quand on le…». Yahvé, évidemment ne lui en donna pas, les seringues drogueuses pour chevaux et les zaïms libanais n’ayant pas encore été inventés.

Quoi qu’il en soit, j’ai l’impression d’être le seul qui soit passé sous le train des nouvelles taxes qui ont été décidées entre copains et qui devraient passer en principe comme une lettre à la poste. Si tu crois encore au Père Noël et à l’ère du changement, je t’en explique quelque unes (il y en a 22) :

1- La TVA passe à 11%. Evidemment 1% ce n’est pas énorme mais si tu es comme 99% des libanais et que tu finis ton mois avec zéro dollars en poche, le 1% va faire mal surtout que l’effet boule de neige va faire que ton plombier, ton électricien, l’école de tes enfants et tout ce qui marche sur deux pattes va t’expliquer le principe de la cherté de vie en arrondissant le 1%.

2- Heureusement qu’on a délogé le Abd el Men3em Youssef. Je suis sûr que tu as eu le temps d’apprécier la vitesse d’Internet et les prix bas depuis son départ. Et, comme un bonheur n’arrive jamais seul, sur ta prochaine facture et toutes ses sœurs, tu auras un joli timbre aux couleurs du koullouna à 2,500 livres.

3- Tu n’as tué personne cette année ? Super ! En cadeau, sur ton nouveau casier judiciaire tu auras maintenant 4 timbres fiscaux au lieu de 2 ! Ce n’est que 2,000 livres en plus, pas de quoi en faire un crime.

4- Ta petite entreprise ne connaît pas la crise ? Tant mieux pour toi ! Sur tes prochains reçus, tu devras coller des timbres d’une valeur de 250 livres au lieu du joli timbre de 100 livres. Mais, ne t’en fais pas, comme il y aura probablement des timbres de 250 livres, tu n’auras pas à dépenser plus de salive.

5- Tous les frais de notaire vont doubler. Je répète : tous les frais de notaire vont doubler. Je répète ?

6- La taxe sur l’immobilier, le ciment et les permis de construire – évidemment. Il fallait absolument que l’immobilier augmente de prix: y en a marre des jeunes mariés qui s’achètent dix appartements à Beyrouth !

7- Augmentation de la taxe sur le revenu – qui vient d’ailleurs à point après l’augmentation des salaires. Comme quoi la vie c’est donnant-donnant. Sauf que c’est toi qui donne dans les deux sens.

8- Taxe de l’aéroport. Rien de grave. $50 par passager en classe économie et $100 pour la première. Sachant que la taxe au départ de JFK est de $13, tout s’explique : JFK a été tué d’une balle, Rafik Hariri avec une bombe d’une tonne. La taxe est donc proportionnelle.

9- La taxe de 20% sur les billets de lotterie. De quoi tu te plains? D’ailleurs, tu n’as jamais gagné à ce jeu!

10- La taxe sur l’alcool évidemment. Après avoir déterré la loi ottomane qui interdit de vendre de l’alcool au Sud-Liban, il fallait bien trouver le moyen de faire crever Mar Mikhael. Optimistement, ça devrait pousser les touristes à aller aussi passer du bon temps du côté de Da7yé et du centre-ville qui n’est plus habité que par les pigeons et les députés. Si tu n’es pas de mon avis, rejoins-moi à Gemmayzé, on prend un jus de carottes et on en parle…

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.