Moins d'une minute de lecture

Le Président de la Chambre Nabih Berri et son épouse Randa ont fait parvenir une demande de levée du secret bancaire de leurs comptes au Liban.

Alors que le Liban est au 28ème jour de manifestations, les protestataires demandent le départ de la classe politique actuelle dont fait partie le président de la Chambre, par ailleurs dirigeant du mouvement Amal, qu’ils accusent de corruption et d’avoir mené le Liban à la banqueroute financière.

Nabih Berri, régulièrement accusé d’avoir détourné d’importantes sommes via notamment le Conseil du Sud, a reporté ce lundi, la fameuse session visant à adopter une loi d’amnistie financière dans les affaires de corruption ou de détournements de fonds publics. Une nouvelle session serait organisée ce 19 novembre pour examiner ce projet de loi.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

2 Commentaires

  1. Je crois au Père Noël ! vraiment , il faut essayer de ne pas demander des comptes à des gens pareils . Pourquoi demandent-ils à lever le secret bancaire ? ils ne possèdent rien en leurs noms au Liban et ils n’ont aucune trace de leurs comptes à l’étranger . Laissez-les en paix ,car cela peut vous coûter encore plus cher de trouver un autre Président de la chambre des députés qui serait pauvre et assoiffé de pouvoir et de fortune invisible à l’instar de son prédécesseur .
    Pauvre peuple naïf et incrédule .
    Réveillez-vous et ne pliez pas devant les menaces des autorités ,car ils veulent faire la révolte , car la place est tellement confortable , qu’ils n(ont pas envie de la quitter .
    A bon entendeur salut .

  2. Ils ne manquent pas d’ air ces deux rapaces. En plus ils nous prennent pour des cons. Ils doivent avoir des comptes partout dans le monde. Cela fait 30 ans qu ils pillent tout ce qui leur passe sous la main, et maintenant ils se font passer pour des anges. Les insultes ne suffisent pas pour décrire le dégoût qu ils inspirent, des affamés que rien ne peut rassasier. Randa Berry peut elle nous déclarer les parts qu’ elle a dans l’ exploitation du parking de l aéroport de Beyrouth et nous dire avec avec qui elle est associée à hauteur de 51 %. Encore une , sortie de nulle part, et qui est devenue millionnaire en volant les autres.

Comments are closed.