Accueil Actualité Nagib Mikati: un gouvernement avant le 20 février sans aucune promesse vis...

Nagib Mikati: un gouvernement avant le 20 février sans aucune promesse vis à vis du 8 ou du 14 Mars

1
1

A la veille de la 6ème commémoration de l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, son successeur actuel, le premier ministre désigné Nagib Mikati a réitéré sa volonté, dans les colonnes du quotidien As Safir, de coopérer avec l’ancienne coalition au pouvoir pour former un gouvernement d’union nationale, estimant que la population libanaise souhaite un pays stable et uni.

Il a également indiqué ne pas être soumis à un quelconque délais pour la formation d’un gouvernement d’union nationale, déclarant par ailleurs refuser de faire des promesses aussi bien à la nouvelle majorité du 8 Mars ou à la nouvelle opposition du 14 Mars.

Par ailleurs, des sources proches du premier ministre désigné, citées par le quotidien panarabe Al Hayat, ont indiqué que ce dernier aurait été informé par le Hezbollah du rejet par le mouvement chiite de toute mention concernant le TSL lors de sa réunion avec Hassan Nasrallah. Ce dernier aurait également demandé à pouvoir nommer des ministres de la communauté sunnite qui lui seraient proches.  Nagib Mikati aurait proposé que la déclaration ministérielle demande à ce que la vérité soit faite sur l’assassinat de l’ancien premier ministre sans mention du TSL, conformément aux résultats du dialogue interlibanais.

Par ailleurs, des sources ont affirmé au quotidien As Safir que le gouvernement pourrait être nommé avant le 20 février. Il pourrait alors être constitué de 20 à 24 membres, les contacts actuels avec le ministre du travail par intérim, Boutros Harb, portants sur la distribution des différents portefeuilles aux membres de la communauté chrétienne du 14 Mars.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.