Le premier ministre Libanais Najib Mikati est arrivé en Egypte où il devrait aborder avec les autorités locales plusieurs dossiers critiques pour le Liban. Ainsi, Najib Mikati a déjà rencontré le président égyptien Abdel Fattah al Sissi et son homologue Moustafa Madbouli pour se rendre ensuite auprès du secrétaire général de la Ligue Arabe Ahmed Aboul Gheit.

Au menu des entretiens, le dossier de la fourniture de gaz égyptien mais également la crise diplomatique entre le Liban et les Pays du Golfe. Ainsi, le Caire devrait jouer un rôle de médiateur auprès de Riyad. Cette visite était en effet évoquée depuis la démission du ministre de l’information Georges Cordahi qui avait qualifié les opérations militaires saoudiennes au Yémen d’agression peu de temps avant sa nomination.

Par ailleurs, le dossier de la fourniture de gaz égyptien est également sur la table. Des négociations seraient actuellement en cours avec la Banque Mondiale afin de financer son achat alors que le gazoduc arabe par lequel le gaz transitera par la Jordanie puis la Syrie serait actuellement opérationnel. La Banque Mondiale conditionnerait désormais son financement à ce que les tarifs de l’Electricité du Liban soient mis à jour pour atteindre au-moins le prix coutant de production, impliquant par conséquent une forte hausse des prix du kilowatt qui restaient inchangés depuis 1997. Déjà avant la crise économique qui a débuté officiellement il y a 2 ans, celui-ci atteignait l’équivalent de 2 cents par kilowatt contre un coût de production de 17 cents.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.