Nord Liban/beddawi: 4 militaires blessés et un nombre indéterminé de civils selon un premier bilan

Moins d'une minute de lecture

4 militaires et au moins 2 civils auraient été blessés dans l’incident de Beddawi au Nord du Liban, lors d’une fusillade.

Ces derniers ont été rapidement évacués vers les hôpitaux les plus proches.

Dans un premier temps, des dépêches ont indiqué que l’armée libanaise aurait fait feu sur des manifestants qui entendaient bloquer la route.

Cependant, l’Armée Libanaise a indiqué avoir repéré un terroriste Amer Arish au sein du mouvement protestataire et aurait tenté de l’arrêter. Des rumeurs indiquent que ce dernier, membre d’une organisation terroriste, souhaitait provoquer un incident avec les militaires. C’est alors que ce dernier aurait fait usage de son arme. On ignore pour l’heure si les militaires libanais ont riposté. De source médiatique, on indique que ces derniers auraient toutefois fait usage de leurs armes pour tirer en l’air.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.