Principale porte d’entrée et de sortie du Liban, l’aéroport international de Beyrouth connait également les pannes qui affectent l’ensemble du Pays. Si les services critiques des installations demeurent opérationnels, il en est tout autre des halls de départ cet après-midi, indiquent certains voyageurs.

La climatisation est ainsi à l’arrêt entrainant une hausse importante de la température sous les surfaces vitrées.

Pour rappel, les centrales de production d’électricité de Zahrani au Sud du Liban et de Deir el Ammar au nord du Liban ont vu leur fonctionnement être suspendu en raison d’une pénurie de fioul alors que la Banque du Liban n’a toujours pas débloqué les sommes nécessaires pour décharger les cargaisons pourtant en attente le long des côtes libanaises.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.