Majdal Aanjar

Les autorités libanaises ont annoncé l’ouverture provisoire des frontières avec la Syrie ce mardi et ce jeudi afin de permettre le retour des libanais bloqués à l’étranger. Ce retour devrait s’effectuer via les frontières de Masnaa dans la Békaa et d’Aboudieh au Nord

Plus de 150 libanais seraient déjà arrivés au Liban et ont été testés pour déterminer une possible contamination.

Pour rappel, les frontières libanaises sont officiellement fermées après que le gouvernement ait adopté des séries de mesures visant à empêcher toute propagation du coronavirus COVID 19 au Liban, le 15 mars dernier. Seuls les retours organisés avec les autorités sanitaires sont permis.

Cependant, les autorités syriennes bloqueraient actuellement le retour des libanais présents sur leurs sols en dépit du déplacement à plusieurs reprises du Général Abbas Ibrahim, le directeur de la Sureté Générale.

Pour l’heure, au Liban, 53% des contaminations seraient d’origine locale, 32% d’origine étrangère, 13 seraient toujours sous l’objet d’enquêtes et 3% de source non identifiée.

Le Ministre des la santé Hamad Hassan a cependant indiqué que le Liban pourrait refermer ses frontières en cas de hausse trop importante du nombre de cas locaux, après la découverte de plusieurs cas de personnes contaminées par des proches revenus de l’étranger.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.