Le vernissage de l’exposition “Shifting Lights” s’est tenu à Beit Beirut en présence des artistes participants Afaf Zurayk, Noel Nasr, et Rami Saab, des invités de marque et des amateurs d’art.

“Shifting Lights” explore la relation complexe liant un peintre Afaf Zurayk et un photographe Noel Nasr, transposée selon la vision d’un architecte Rami Saab. Trois artistes invitent le visiteur à prendre part à la conversation portant sur leurs expériences durant les périodes de turbulence au Liban et dans la région. Par des changements subtils de lumière et d’espace, aussi bien matériels que sensoriels, leur discours contemplatif prend vie grâce à neuf structures combinant présence et mémoire et oscillant entre la réalité et les aspirations.

“Shifting Lights” est une expression prouvant que deux moments ne sont jamais identiques et que la lumière n’est pas constante. C’est une œuvre qui, suspendue entre l’obscurité et la lumière, porte en elle ses propres contradictions. L’obscurité est donc perçue non telle une barrière mais un pont de compréhension, et la lumière tel un catalyseur orientant le visiteur au cœur de l’œuvre. Avec le changement de lumière, les couches se dévoilent et le désapprentissage commence.

L’exposition comprend neuf structures cylindriques, dont l’intérieur contient une peinture encerclée de l’extérieur par une photographie. Nous passons de l’obscurité à la lumière et découvrons une conversation intime rassemblant la peinture, la photographie, la structure et l’espace environnant. En nous déplaçant entre les structures qui nous semblent translucides, nous nous baladons dans une forêt dont la lumière nous échappe. Ensemble ou seul, nous faisons face à notre solitude dans la quête de notre for intérieur. Une fois au cœur autant de la structure que de nous-mêmes, notre humanité commence à se déployer dans toute sa complexité alors que nous nous posons la question du « pourquoi».

Dans l’intensité et la profondeur de leur questionnement, les portraits d’Afaf Zurayk résument la quête de rédemption de toute une vie, face à l’exposition tant personnelle que collective à la violence. Par leur biais, Afaf se demande sans réserve : Que sommes-nous devenus ? Mais où est donc passée notre humanité ? Pour elle, les portraits sont une présence qui confronte et immerge le visiteur dans l’expérience de la peinture sur toile et dans la compréhension de l’histoire personnelle et humaine de chaque tableau. Elle ajoute que “l’artiste et le visiteur, le questionneur et le questionné, deviennent un seul et unique être. Alors que la confrontation collective laisse place aux réponses individuelles, nous nous retrouvons seuls face à notre conscience.”

Noel Nasr s’est servi de l’objectif son appareil photo pour déconstruire le processus de création artistique dans les peintures d’Afaf. Il a recréé les traces de pinceau qui deviennent à leur tour des commentaires parallèles sur la vie, l’humanité, l’expérience de guerre et sur la turbulence. Tel un médecin légiste à la traque d’indices, Noel a scruté la surface des tableaux, révélant des images latentes immergées entre la peinture et la toile. Défiant l‘appareil photo pour pénétrer les profondeurs des œuvres, Noel a entamé un décodage de la syntaxe d’Afaf : le positif et le négatif, le recto et le verso, la lumière et l’obscurité se matérialisent dans des photographies à trois dimensions réfléchissant la quête mystique du peintre.

Rami Saab s’est inspiré dans son installation par les coups de pinceau pris des peintures d’Afaf et les a projeté dans l’espace. Parcourant les photographies de Noel qui composent les murs translucides extérieurs de chaque structure, les visiteurs, devenus participants, se déplacent entre l’intérieur et l’extérieur, et s’aventurent tant sur le plan physique qu’émotionnel entre le personnel et le collectif.

L’exposition « Shifting Lights » se tiendra jusqu’au Mardi 2 Janvier 2018 à Beit Beirut (Sodeco, Rue de l’Indépendance, Avenue Elias Sarkis), et ouvre ses portes du Lundi au Samedi de 11h00 à 20h00 et le dimanche de midi à 18h00.


À propos des artistes

Née à Beyrouth, Liban en 1948, Afaf Zurayk est peintre et écrivain. Elle a publié trois livres en plus de ses nombreuses expositions solos à Beyrouth et à Washington DC. Inspirée et guidée par la musique et la poésie, Zurayk, dans son œuvre d’art, sonde les expériences émotives partant du tumulte jusqu’à l’acceptation.

Né à Beyrouth, Liban en 1978, Noel Nasr est un photographe et le coordinateur du Photography Program à Notre-Dame University- Louaize (NDU) depuis 2007. Son œuvre est surtout inspirée de ses expériences quotidiennes et a souvent des buts thérapeutiques. L’œuvre de Nasr apparait dans plusieurs revues et livres ainsi que dans plus d’une galerie locale et internationale à Beyrouth, Belfast et Paris.

Né à Beyrouth, Liban en 1991, Rami Saab est un architecte qui poursuit actuellement son Master en Design Studies à Parsons School of Design à New York. Rami s’intéresse à l’intersection de la pensée design avec notre environnement urbain et construit, tout en se concentrant sur la pratique du design socialement responsable. Il est l’un de trois partenaires fondateurs de Twig, une plateforme collaborative qui fait équipe avec des individus créatifs dans différents domaines pour produire des œuvres et des expériences caractéristiques.


Facebook:  ShiftingLightsExhibition

Instagram: Shiftinglights_exhibition

#ShiftingLightsLB