Les Marocains gardent un attachement particulier au pain « maison » traditionnel.
Les Marocains gardent un attachement particulier au pain « maison » traditionnel.

Le Ministre de l’économie Raoul Nehmé a indiqué qu’un accord a été conclu entre les autorités libanaises et le syndicat des boulangers, annonce l’Agence Nationale d’Information (ANI). Ainsi, ces derniers seraient d’accord pour la mise en place d’un comité dès le 2 mars prochain qui devra déterminer le prix du pain.

Selon le ministre, la priorité reste la protection du consommateur sans infliger des pertes aux boulangers, par ailleurs impactés par la chute de la Livre Libanaise face au dollar sur les marchés parallèles, alors que les prix à la tonne de blé sont toujours affichés en dollar. Ainsi, ils devaient acheter les précieuses devises sur les marchés parallèles à des taux plus importants, de l’ordre de 2500 LL/USD la semaine dernière, faute de trouver des banques qui acceptent de les vendre à la parité officielle, c’est-à-dire 1507 LL/USD.

Ainsi, dès ce dimanche, ils avaient menacé de mener une grève générale, demandant par ailleurs, l’instauration de subventions par l’état afin de garder un prix identique. Ils avaient annulé la grève au dernier moment, à l’issue d’une réunion avec le Président de la Chambre Nabih Berri.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.