Marche pour le patrimoine libanais et pour la préservation du port phénicien et de l'hippodrome romain de Beyrouth (Tous droits réservés)
Marche pour le patrimoine libanais et pour la préservation du port phénicien et de l’hippodrome romain de Beyrouth (Tous droits réservés)

Nouvelle tentative de détruire le Patrimoine Libanais, après la quasi-destruction du Port Phénicien de Minet Hosn (Beyrouth, Liban) par la société Venus Real Estate, l’Hippodrome Romain de Beyrouth – unique en son genre en raison de son emplacement intramuros – a été sujet à une tentative de destruction ce matin, sous le prétexte de désherber les lieux dont l’accès est normalement interdit suite à une décision du Conseil d’Etat. Peut -être ont-ils ainsi voulu profiter du weekend afin d’éviter une mobilisation en masse de la population libanaise. Au Liban, on fait appel en effet à une entreprise privée pour procéder à cette opération, à coup de bulldozers et de pelleteuses.

Cette tentative a vite tourné court en raison de la mise en alerte des militants de l’Association de Protection du Patrimoine Libanais (APPL) et de l’activiste Raja Noujaim qui ont rapidement informé les forces de sécurité. Joint par téléphone par l’un des ouvriers de l’entreprise privée mandatée pour cette opération, le responsable de l’opération de destruction auprès de cette société privée ne serait autre que l’archéologue contractuel Assaad Seif qui illustre ainsi une nouvelle fois, le manque de responsabilité voir l’action volontaire du Ministère de la Culture – il est le bras droit de l’actuel Ministre Gaby Layyoun – dans la destruction du Patrimoine du Pays des Cèdres.

Pour rappel, la décision du Conseil d’Etat protégeant le site.

الدولة – وزارة الثقافة

Libnanews

2 COMMENTAIRES

  1. I blog often and I seriously appreciate your information.

    Your article has truly peaked my interest. I’m going to book mark your site and keep checking for new details about once a week. I opted in for your Feed too.

Comments are closed.