Le Premier Ministre Hassan Diab a indiqué que le retour des libanais actuellement bloqués à l’étranger aura lieu après la période de mobilisation générale face au coronavirus COVID-19, soit après le 12 avril. Ce délai devait initialement s’achever le 29 mars avant d’être porté à cette date en raison de la découverte de nouveaux cas au Liban.

Le Premier Ministre s’exprimait depuis l’Hopital Universitaire Rafic Hariri, dans lequel se trouvent hospitalisés une grande majorité des cas les plus critiques au Liban.

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas faire d’exception avant la fin de la période de mobilisation générale. Cette protection est à la fois pour les Libanais de l’étranger et pour le pays.
Nous étudions cependant une solution pour eux si disponible avant le 12 avril.

Hassan Diab a également indiqué que son gouvernement avait décidé de mettre à disposition 60 millions de dollars aux institutions publiques pour l’achat de matériels médicaux et de médicaments nécessaires face à la pandémie. Il a appelé une coopération de tous pour la sauvegarde du Liban.

Cette visite intervient dans un climat social tendu à l’Hopital Universitaire Rafic Hariri, le personnel réclamant l’application de la grille des salaires adoptée en 2017 et jamais mise en place depuis au sein de cet établissement contrairement aux autres hôpitaux publics.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.