L’AUF et l’Iran renforcent leur coopération en faveur de l’enseignement supérieur et la recherche

5 minutes à lire

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et le Ministère de la Science, de la Recherche et de la Technologie de la République islamique d’Iran ont signé hier un accord-cadre, dans les locaux de l’AUF à Paris, dont l’objectif majeur sera de développer des actions communes entre les universités membres de l’AUF en Iran et l’Agence dans trois domaines prioritaires : la coopération scientifique, la formation doctorale et la langue française.

Cet accord  a été signé à l’occasion de la visite en France d’une délégation iranienne composée du Vice-ministre pour la coopération internationale de la République islamique d’Iran, M. Hussein Salar Amoli, et des présidents de six universités iraniennes : MM. Mahmoud Fotouhi Firouzabad (Université Sharif de Technologie), Mohammad Kafi (Université Ferdowsi de Mechhed), Mahmoud Nili Ahmad Abadi (Université de Téhéran), Mohammad-Réza Pourmohammadi (Université de Tabriz), Seyed Hassan Sadough (Université Shahid Beheshti), et Hoshang Talebi Habib-Abadi (Université d’Ispahan).

Ils étaient accompagnés par la 3ème Conseillère en charge des études politiques et académiques auprès de l’Ambassade de la République islamique d’Iran en France, Mme Massoumeh Seif Afjei, et de MM. Patrick Comoy, Adjoint à la sous-directrice de l’enseignement supérieur et de la recherche au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et Jamel Oubechou, Conseiller de coopération et d’action culturelle auprès de l’Ambassade de France en Iran.

Cet accord s’inscrit dans la continuité de la première mission officielle du Recteur de l’AUF en Iran en avril 2018. Les différentes rencontres avec les présidents de six universités iraniennes membres de l’AUF avaient alors permis de faire le point sur les attentes et les besoins des universités et de réaffirmer la volonté de l’AUF de développer la coopération scientifique avec l’Iran en l’accompagnant de son engagement en faveur de l’enseignement en langue française.

L’accord-cadre, signé par M. Hussein Salar Amoli, et le Directeur régional de l’AUF au Moyen-Orient, M. Hervé Sabourin, concrétise l’engagement des deux institutions.

Trois domaines d’action ont été définis :

  • Le développement de la coopération entre les universités iraniennes et le réseau des établissements de l’AUF, ciblé sur les thématiques répondant aux besoins du pays, en partenariat avec de grands organismes de recherche nationaux et internationaux (échanges d’enseignants et de chercheurs ; mobilité internationale d’étudiants iraniens dans le réseau AUF ; développement de programmes conjoints de recherche ; organisation de conférences scientifiques internationales ; développement de relations Universités-Entreprises).
  • Le soutien à la formation doctorale en Iran, permettant, entre autres, la mobilité d’étudiants iraniens dans le réseau AUF. Un programme de bourses doctorales sera mis en place permettant aux étudiants doctorants iraniens issus d’universités membres de l’AUF de bénéficier, durant la préparation de leur thèse, d’un financement de mobilités doctorales d’une durée de 9 mois (maximum) dans un établissement du réseau AUF.

La sensibilisation et le développement de l’enseignement en langue française dans les universités iraniennes, avec la création et/ou le soutien aux départements de langue et littérature française et la mise en place, d’enseignements en langue française dans les filières d’autres disciplines (droit, médecine, sciences, sciences humaines et sociales, etc.)

La présence de la Direction régionale Moyen-Orient de l’AUF, implantée au Liban, facilitera la mise en œuvre de ces actions en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche en Iran.

« Nous sommes particulièrement fiers de compter dans notre réseau autant d’universités iraniennes de premier plan qui apporteront leur expertise et leurs savoir-faire. », a déclaré le Secrétaire général de l’AUF, M. Jean-Pascal Bonhotal.

« Nous sommes très heureux de pouvoir collaborer avec l’AUF notamment dans le domaine de la coopération scientifique. L’internationalisation de l’enseignement supérieur iranien doit se faire progressivement et cet accord est un pas important dans cette direction. », a ajouté le Vice-ministre pour la coopération internationale de la République islamique d’Iran, M. Hussein Salar Amoli.

« Avec 8 universités iraniennes qui ont rejoint l’AUF au cours des dernières années, l’Iran est devenu l’un des pays les mieux représentés dans notre réseau régional. Nous nous réjouissons de voir notre collaboration avec les universités iraniennes se renforcer dans de nombreux domaines. Je tiens d’ailleurs, à cette occasion, à remercier l’Ambassade de France en Iran pour le rôle important qu’elle joue à cet égard. », a conclu le Directeur régional de l’AUF au Moyen-Orient, M. Hervé Sabourin.


À propos de l’AUF

L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’universités francophones créée il y a plus de 50 ans. Elle regroupe près de 850 établissements universitaires sur les cinq continents dans plus de cent pays. Elle est également l’opérateur de la Francophonie pour l’enseignement supérieur et la recherche. Elle a pour mission de promouvoir une francophonie universitaire dynamique impliquée dans le développement économique et social des sociétés. Pour conduire ses actions, l’AUF développe des partenariats avec différentes organisations (UNESCO, UE, ONG, entreprises du secteur privé…). Pour plus d’informations : www.auf.org

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.