C’était il y a 29 ans…. je m’engageais corps et âme pour défendre une idée de Nation, d’amour de patrie et d’honneur. Une action de folie pour mes parents à l’époque, je me souviens des larmes de ma mère et de l’inquiétude de feu mon père à qui je pense très fort en écrivant ces lignes. Je me suis engagé, je me suis battu pour des idéaux mais surtout, pour ceux que je croyais mes « compatriotes ».

Je le regrette, je regrette chaque instant de larmes de ma mère et chaque seconde d’inquiétude de mon père m’attendant rentrer du champs de bataille, je regrette chaque moment où mettant ma vie en péril, je pensais à ceux qui ne voyaient ni ne comprenaient rien et qui persistent, encore plus nombreux… Personne ne l’a mérité.

Mes efforts et mes certitudes d’hier se confondent avec ceux de mes « compatriotes » qui se battent et meurent aujourd’hui contre les « malades » abreuvés de dollars, de médias et de support des plus grands criminels que la planète Terre ait connu à nos jours. Mais par dessus tout cela, car je ne peux me battre contre la force des moulins à vents « made in USA », je suis déçu par mes concitoyens qui encore une fois n’ont rien compris à la recette dans laquelle ils sont un ingrédient de base, dans ce plat où ils vont être dévorés crus sans autre forme de procès….certains se réjouissent (pastèque contre pastèque) d’autres ont mal lu l’histoire et certains sont en dehors de la géographie. Quel malheur et quelle frustration de me revoir jeune soldat me battant pour le Liban avec 50% des « libanais » contre moi.

Chers jeunes du Hezb comme je vous comprends aujourd’hui et comme je vous remercierais demain, je ne vous aime peut-être pas mais le respect que je vous porte vaut beaucoup plus qu’un amour superficiel ou une appréciation culturelle. Je respecte, note et grave dans mes trippes tous vos sacrifices…Je vois les larmes de vos mères et l’inquiétude de vos pères et je vous respecte !!!

Mon expérience de la vie me permets de comprendre par dessus tout, votre engagement et je « pisse comme je pleure » sur les commentaires et les railleries qui fuseront dès la publication de ma « lettre ». Ceux qui iront à l’encontre des vrais sentiments de patriotisme, prouveront tous seuls, par leur bêtise qu’ils ne se sont approchés ni de près ni de loin du vrai sens du mot « patrie »…. Ceux là n’ont pas été, ne sont pas et ne seront jamais présents aux côtés du papa du jeune  » diable iranien démoniaque » lorsqu’il se rendra aux registre « libanais » envers et contre tous leurs dires idiots et has been, pour effacer le nom de son fils et obtenir un certificat de décès libanais d’un jeune homme libanais….. Cela est très difficile à comprendre par les mêmes idiots à double nationalité en train de s’amuser sur la terrasse de leur appartement à Monaco pour les vacances d’été 2017. Ça me débecte….

Paix aux âmes qui sont tombées et gloire à notre combat qui nous placera au premier rang des combattants du terrorisme….

Marc Naaman
Photo: Capture d’écran d’une vidéo de militaires libanais à Souk el Gharb en 1989 (reportage original inconnue)

1 COMMENTAIRE

  1. Au risque de déclencher une polémique comme sur facebook ou ailleurs, ce qui me fait débecter sont ces gens qui admirent le hezballah ou qui voient en nasrallah un homme de valeur ou d’autres qui disent ne pas aimer ce parti mais comprendre sa situation et plein d’autres positions l’une plus pernicieuse que l’autre. Cette dialectique quasi-marxiste-leniniste perverse est propre à une certaine couche de la société libanaise, le genre intello du style diplomatie-loukoum-et-baklava. Comment peut-on comprendre, respecter, valoriser ou glorifier un parti qui a tout fait pour détruire ce pays en cherchant à l’aligner sur l’axe syranien? Un parti qui a assassiné des militaires libanais, des penseurs, politiciens et autres civils? Comment peut-on oser respecter, comprendre, louer un parti qui aide un satané tyran syrien qui a démoli le Liban plus de 30 ans durant et qui continue de le faire? Pour moi ce sont des gens qui n’ont rien compris à la situation – fort complexe au demeurant-, qui sont formatés par leur environnement, qui en veulent certainement aux milices chrétiennes des années 80 qui elles ont réellement défendu le pays contre des hordes étrangères et qui ne sont pas allées prêter main forte à des tyrans comme ce sanguinaire Marquis d’Assad. Je ne vais pas m’étaler plus que ça. Ça ne sert à rien d’argumenter avec des automates.

Comments are closed.