Les banques se mettent en grève, et qui paye les conséquences: le citoyen 

Les pharmacies se plaignent et qui souffre de cette situation: le citoyen

Les stations services menacent de fermer, et qui appréhende cette pénurie: le citoyen

Les employés des administrations publiques rouspètent et réclament un ajustement de leur condition de vie, qui est lésé ( à part eux) : Le citoyen 

Les boulangeries tirent la sonnette d’alarme et qui restera sans pain quotidien: le citoyen 

Etc….

Jusqu’à quand cette humiliation ? Serions nous prêts ou capables d’appeler à une désobéissance civile? Serait-ce LA solution? 

Resterons nous dans ce déni et cette résilience et cet état de choc? Devrons nous nous « habituer » encore à ces grands mensonges qui ne cessent de se répéter ? 

A noter  que les manifestations ( pacifistes ou non), n’ont pas donné le résultat tant attendu et la déception ( prévue), des législatives se fait sentir…

Citoyen, libère toi de ces chaînes et ensemble bâtissons l’état de droit, cet état qui met les droits et obligations du citoyen avant toute chose! Œuvrons ensemble pour récupérer notre dignité, notre pays 

#liban_citoyen

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Economiste de formation, Fouad A Salha est l’auteur de plusieurs articles et opinions allant de la politique aux problèmes sociaux. Citoyen libanais et fier de l’être, il est actuellement membre du mouvement de la citoyenneté œuvrant pour la promotion des droits et respects du citoyen, de la démocratie et de la réforme