Mme Marine le Pen, en tant que candidate aux élections présidentielles en France, a été en visite au Liban. Pourquoi pas ? Sachant que c’est le seul pays à l’étranger qui lui ouvre ses portes et précisément un pays qui fait partie de la  » ligue arabe ».

Financée par des hommes d’affaires chrétiens libanais, elle a été bien accueillie, selon les rythmes et les coutumes libanaises : honorer nos invités au pays du Cèdres.

Je voudrai juste attirer l’attention de mes compatriotes sur un petit détail du programme de Mme Marine Le Pen au sujet des binationaux, un détail non négligeable :

Moi, je suis contre la double nationalité extra-européenne. Voilà. Je leur demande de choisir leur nationalité, ça ne veut pas dire d’ailleurs que, s’ils ne choisissent pas la nationalité française, ils devront partir de France“. (http://fr.euronews.com/2017/02/10/marine-le-pen-contre-les-binationaux-extra-europeens)

En cas de réussite de Mme le Pen, il faudra aux Français qui disposent d’une double nationalité de «choisir (leur) allégeance: la France ou un autre pays». Ceci nous concerne tous et surtout ceux qui vivent au Liban et non seulement en France. La double nationalité, ou la possibilité d’avoir deux passeports, deux nationalités, celles-ci seraient supprimées sous une présidence Le Pen.

Mme Le Pen juge  » potentiellement explosive «  la  » présence massive de citoyens tiraillés par leur double allégeance « . À l’en croire, cette situation serait susceptible de peser sur la politique étrangère de la France. La présidente du FN s’inquiète aussi que «les mêmes citoyens participent, en raison de leur pluriappartenance, à des élections majeures dans des pays différents».

Sur ses dires, je lui demande alors : Pourquoi elle s’est rendue au Liban, aux frais des hommes d’affaires qu’on connaît tous et à quel titre ? Si elle serait élue, ces hommes d’affaires chrétiens libanais garderaient-ils leur double nationalité ? Quid des autres citoyens  ?

Beaucoup de Franco-Libanais, nombreux dans la communauté chrétienne, ont aussi été interloqués par sa volonté d’interdire « la double nationalité extra-européenne : « Cela risque de créer une grosse polémique, à moins qu’elle n’annonce une exception pour les chrétiens », prévient Maria Jallad, avocate fondatrice de l’association FN-Liban (http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/18/au-liban-marine-le-pen-se-cherche-une-stature_5081646_4854003.html)

Et vous alors, citoyens Franco-Libanais, quel est votre mot à dire ? Laquelle de vos deux nationalités choisiriez-vous ?
JCSM


Photo: Marine LePen chez le Premier Ministre Libanais Saad Hariri. 
Crédit Photo: Dalati & Nohra 

2 COMMENTAIRES

  1. Marine Le Pen a clairement indique qu’il n’y aurait pas de rétroactivite ; tous les franco libanais devenus français avant son élection seront considérés comme Français, seuls les nouveaux nés (par leur parent) devront choisir entre l’une ou l’autre nationalité. Enfin, toute question peut être posée au représentant au Liban du Front National, a savoir Alexandre Falck .

  2. L’idée de faire une exception pour les chrétiens, soulevée par Maria Jallad, n’est clairement pas crédible dans un pays ANTI-communautaire comme la France, où cela s’avèrerait, j’en suis sûr, anti-constitutionnelle. Trêve de contradictions, on ne se rend pas au Liban pour annoncer la fin de la double nationalité France/ pays extra-européen, sauf si la volonté cachée de Madame Le Pen est de soutenir une adhésion du Liban à l’Union Européenne (blague?).

Comments are closed.