Une nouvelle sculpture de Bernard Ghanem dévoilée à MACAM L’œuvre explore un thème d’actualité sur la stratification sociale

0
186

Une nouvelle œuvre du sculpteur Libanais Bernard Ghanem, qui met en évidence les risques d’ignorer le déséquilibre sociétal a été dévoilée au cours d’une cérémonie au Musée d’Art Contemporain et d’Art Moderne (MACAM) à Alita, Byblos, Liban.


Intitulée « Société », cette sculpture réalisée en plaques et en tuyaux de fer avec une finition noire élégante, est de six mètres et est typique de l’œuvre de Ghanem, considérée comme la forme la plus ouverte.

Les sculptures de Ghanem sont connues pour transmettre des messages puissants et émotionnels sur des aspects de la condition humaine et les défis de la vie.

Dans cette œuvre récente, il explore les pressions exercées sur la classe ouvrière en supportant le fardeau de soutenir quelques privilégiés.

Pour bien illustrer cette problématique, la base de l’œuvre de Ghanem est constituée de triangles représentant une communauté laborieuse, les têtes dirigées vers le bas et empêchées de se déplacer librement. Leurs efforts sont orientés vers une couche supérieure de triangles, qui symbolisent la classe gouvernante, à savoir les leaders et les politiciens qui jouissent de la tranquillité d’esprit et mènent une vie aisée. De manière significative, la classe moyenne n’est pas présente dans le travail.

Ghanem, présent à la cérémonie de dévoilement, a expliqué qu’il avait voulu, à travers cette œuvre, illustrer le rôle central joué par la classe moyenne en tant que lien entre les niveaux supérieurs et inférieurs de la société et les effets négatifs de son inexistence sur les moins chanceux. « Son absence peut mener à la destruction et au chaos », a- t-il averti. « Avec cette sculpture, je me suis attaché à faire prendre conscience de la nécessité de libérer la classe inférieure, de la traiter avec humanité et de rétablir l’équilibre de la société par le biais de la classe moyenne. »

La sculpture est la deuxième donation de Ghanem, qui avait fait don d’une pièce en métal de sept mètres, juste après l’inauguration du musée en 2013.

Les deux sculptures sont placées dans le jardin de sculptures en développement à l’extérieur du musée.

Biographie

Bernard Ghanem, artiste autodidacte, est né au Keserwan en 1963. Il a une formation en commerce et marketing de l’Institut Pigier.

Sa première exposition fut accueillie par la galerie Épreuve d’Artiste. Il, ensuite, il resta artiste associé du Salon d’Automne du Musée Sursock pendant cinq ans.

Depuis, il a eu deux expositions individuelles, l’une à la Galerie Agial et l’autre au Plaza Club à Broumana. Il participe à plusieurs expositions collectives à Beyrouth, la Biennale de Sharjah et en Angleterre.

Ghanem est largement admiré pour ses capacités de produire des pièces d’art raffinées en utilisant des objets quotidiens. Parfois dynamiques, d’autres fois contemplatives, ses œuvres révèlent une compréhension profonde du médium, du pouvoir esthétique de chaque courbe et du composant spatial.    

Ses sculptures font dorénavant partie de la collection particulière de Lady et Lord Hutton, mais aussi des collections permanentes de la Galerie Fire and Iron et du Surrey Sculptural Trail au Royaume-Uni ainsi que du Musée d’Art Contemporain et d’Art Moderne -MACAM- à Alita.

MACAM

Inauguré en 2013, MACAM est une organisation à but non lucratif dédiée à la documentation et à la préservation de la mémoire de l’art au Liban. MACAM (Musée d’Art Contemporain et d’Art Moderne) possède une archive riche de plus que 1500 livres sur l’Art Libanais et 500 documents sur les artistes Libanais. Le musée offre des visites interactives, des ateliers éducatifs, ainsi et des conférences destinées aux scolaires.

MACAM reçoit chaque année une exposition rétrospective de grands artistes Libanais, ainsi que des compétitions et des expositions temporaires. Sa collection permanente formée de 350 sculptures et installations de 115 artistes, a accueilli plus que 17, 500 visiteurs depuis l’inauguration du musée.

Horaires d’ouverture de MACAM: Vendredi, samedi et dimanche de 10h à 19h.

www.macamlebanon.org

Facebook: MACAM.Alita

Instagram: macamlebanon

Twitter: MACAM_Museum

Media Contact

MIRROS Communication & Media Services

Joumana Rizk joumana@mirrosme.com

Karine Jabaji karine@mirrosme.com

+961 1 497494