4 minutes à lire

Le Quai d’Orsay a mis à jour la page consacrée au Liban prenant en considération les dernières développements concernant l’épidémie de coronavirus.

Date de publication :  16 mars 2020

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19 (15/03/2020)

Le 11 mars, l’OMS a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19 apparue à Wuhan fin décembre 2019. A ce jour, des dizaines de milliers de cas ont été confirmés en Chine et dans de nombreux autres pays (voir liste des pays concernés et chiffres sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies).

Le gouvernement libanais a annoncé la mobilisation générale à partir du 15 mars, et ce jusqu’au 29 mars 2020. Cette mobilisation comprend notamment les mesures suivantes :
• l’obligation pour la population de rester confinée à domicile et de limiter les déplacements au strict nécessaire ;
• la fermeture de l’aéroport international de Beyrouth, de tous les ports et des frontières terrestres du 18 au 29 mars 2020 ;
• Sauf exceptions, précisées ci-après, l’entrée sur le territoire libanais est désormais interdite aux voyageurs.
• Les ressortissants non libanais munis d’un titre de séjour annuel en cours de validité, les citoyens libanais et les membres étrangers de leur familles en provenance de France, Syrie, Egypte, Irak, Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne sont autorisés à entrer sur le territoire libanais jusqu’au 16 mars. 2020. Ces personnes devront toutefois observer une période de confinement de 14 jours à domicile et contacter le Ministère de la santé publique si des symptômes grippaux venaient à apparaitre.
• Les ressortissants non libanais munis d’un titre de séjour annuel en cours de validité, les citoyens libanais et les membres étrangers de leur familles n’arrivant pas de France, Syrie, Egypte, Irak, Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Iran, Chine (Hong Kong, Macao) et Corée du Sud sont autorisés à entrer sur le territoire libanais jusqu’au 18 mars. 2020.
• les diplomates, le personnel des organisations internationales, le personnel de la FINUL ne sont pas concernés par ces mesures.

Pour les personnes ne faisant pas partie de l’une des catégories de voyageurs mentionnées comme faisant exception à ces mesures d’interdiction, tout voyage au Liban doit être reporté, en attendant que la situation se rétablisse.

Par ailleurs, les autorités libanaises ont mis en place plusieurs mesures, 
notamment :

• des mesures de détection des symptômes d’infection respiratoire à l’arrivée à l’aéroport Rafic Hariri ;
• Les personnes présentant des symptômes, (fièvre, toux, difficultés respiratoires), doivent prendre contact avec le Ministère de la Santé publique ;
• un formulaire déclaratif à l’entrée sur le territoire ;
• la fermeture des restaurants, cinémas, théâtres, salle de spectacles, discothèques, centres commerciaux, aires et salles de jeu, … .

Les personnes souhaitant des renseignements ou nécessitant un soutien médical peuvent également contacter les numéros mis en place par les autorités locales :
Ø Hotline du Ministère de la santé : 1214
Ø Service de médecine préventive : 01/843769 – 01/830300 Ext : 435-436-437
Ø Centre de quarantaine à l’aéroport de Beyrouth : 01/629 352 et + 961 3 282 258
Ø Programme de surveillance épidémiologique : 01/614194 – 01/614196
D’autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet et les réseaux sociaux de l’OMS, et de l’ambassade de France au Liban.
Plus d’informations et de recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus.

Contexte régional (17/01/2020)

A la suite des récents événements en Irak, une montée des tensions est possible dans différents pays de la région. 
Au Liban, il est recommandé aux ressortissants français, résidents ou de passage, d’éviter les rassemblements qui pourraient avoir lieu et de faire preuve de la plus grande vigilance. Il convient de suivre les consignes générales de sécurité et de s’informer de l’évolution de la situation sécuritaire.

Manifestations

Depuis plusieurs mois, des manifestations se déroulent à Beyrouth et dans plusieurs villes de province.  
Des heurts aux abords des rassemblements sont susceptibles de se produire. 
De nombreux axes routiers sur l’ensemble du territoire libanais peuvent connaître des blocages posant des problèmes importants de circulation.
Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation, de suivre les consignes de sécurité et d’éviter les lieux de rassemblement. 
Il est possible de consulter le site des forces de sécurité (en arabe) pour les informations sur les routes praticables : https://twitter.com/tmclebanon?s=08 
Le numéro d’urgence 112 donne également des informations en anglais et en français.

Source: Diplomatie.gouv.fr

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Comments are closed.