Plusieurs routes et axes de la ville de Tripoli au Nord du Liban sont actuellement coupés suite à la dégradation de la parité entre livre libanaise et dollar.

Il s’agit notamment du cas de la place Al Nour de la ville, siège des manifestations qui ont débuté le 17 octobre dernier. Pour l’heure, des unités de l’Armée Libanaise et des Forces de Sécurité se déploient sur place pour éviter tout incident.

Les manifestants réclament qu’un contrôle des prix puisse être instauré par les autorités ainsi que la fin de la détérioration de la parité entre monnaie locale et devises étrangères.

Selon une dépêche de l’Agence Nationale d’Information, ces manifestations provoquent d’importants embouteillages dans la localité. Les Forces de Sécurité Intérieure tentent actuellement de détourner une partie du trafic routier pour tenter d’y remédier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.