Davantage de routes bloquées à l’issue du discours du président Aoun:

A Beyrouth, au niveau de Salim Slem, et au niveau du Chevrolet.

A Hasbaya dans la Beqaa Ouest, et à Taalabaya dans la Beqaa.

Dans le Metn au niveau de Zalka et Jal el Dib.

Au Kesrouan, à Zouk.

Dans le caza de Aley, au niveau du rond-point à Aley.

Dans le caza de Koura, à Rechdebbine près de Kousba.

Voir les routes précédemment bloquées en cliquant ici sur ce lien


Le discours du président de la République Michel Aoun a provoqué une grande colère chez les manifestants au Liban, qui ont automatiquement bloqué les routes principales au pays. Les raisons principales qui ont incité les manifestants à descendre dans la rue, sont le désir de formation d’un gouvernement politico-technocrate, le fait d’évoquer la possibilité d’un portefeuille ministériel à l’ancien ministre Gebran Bassil dans le prochain gouvernement, ainsi que les propos du président invitant ceux qui n’aiment pas la situation actuelle au Liban à quitter le pays.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.