Moins d'une minute de lecture

Le discours du président de la République Michel Aoun a provoqué une grande colère chez les manifestants au Liban, qui ont automatiquement bloqué les routes principales au pays.

Les raisons principales qui ont incité les manifestants à descendre dans la rue, sont le désir de formation d’un gouvernement politico-technocrate, le fait d’évoquer la possibilité d’un portefeuille ministériel à l’ancien ministre Gebran Bassil dans le prochain gouvernement, ainsi que les propos du président invitant ceux qui n’aiment pas la situation actuelle au Liban à quitter le pays.

A Beyrouth, Ring, Verdun, au niveau de la cité sportive, Jiyé, Nehné, Nahr el Kaleb, Saida, Tripoli, Bahsas, Palma Zahlé, Qab Elias, Abdé, Minié, Nahr el Bared, toutes les routes sont bloqués par les manifestants, et l’Armée s’est rapidement déployée.

Des pneus sont brûlés au niveau de Haret el Nehmé au Sud.

A Bar Elias dans la Beqaa, des pneus brûlés bloquent les route. La route de Masnaa est bloquée par les voitures.

La route entre Tripoli et Akkar a été bloquée par des camions.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.