Alors que le projet de loi visant à amnistier non seulement la catégorie de personnes que les islamistes coupables de crimes n’ayant pas entrainé la mort ou les trafiquants de drogues mais également les personnes coupables de délits financiers et notamment de détournements de fonds publics – ce que dénoncent les manifestants qui ont débuté un mouvement de rejet de la classe politique accusée de corruption depuis le 17 octobre 2019 -, devrait être présenté ce mardi 19 novembre devant le parlement, plusieurs députés ont annoncé le boycott de cette session.

Dans un communiqué, les manifestants ont estimé que le Président de la Chambre Nabih Berri sera responsable de toute effusion de sang qui aurait lieu demain alors qu’un appel à ce que la population vienne nombreuse pour dénoncer ce projet de loi dès 7 h du matin.

Cependant, dès ce soir, des protestataires ont indiqué souhaiter se rendre au Rond Point Chevrolet à proximité d’En Remmaneh, un des lieux symboliques des manifestations qui ont lieu depuis 33 jours.

Pour leur part, les autorités semblent assurer un semblant de retour à la normale, avec la reprise de l’activité des banques toujours demain. Aussi, plusieurs rumeurs indiquent que, devant un possible blocage des routes par les manifestations, des parlementaires auraient réservé des chambres à l’Hotel Gray au Centre-Ville de Beyrouth afin de pouvoir assister au débat.

Toujours côté parlementaire, la session sera boycottée par les membres du parti Kataëb, du Rassemblement Démocratique, par les Forces Libanaises ainsi que par les députés indépendants ou encore Oussama Saad.

Ce projet controversé intervient alors que le Liban connait d’importantes manifestations depuis la nuit du 17 au 18 octobre 2019. Les manifestants dénoncent la classe politique qu’ils considèrent comme étant corrompue et ayant amené le Liban à la quasi-faillite financière avec de nombreux détournements de fonds publics. La dette libanaise atteint ainsi 150% du PIB avec un déficit budgétaire qui n’a pas cessé de se creuser

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

1 COMMENTAIRE

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.