Le Premier Ministre Hassan Diab a évoqué l’ouverture de nouvelles lignes de crédit en vue de facilité l’importation de fioul, au cours d’une entrevue qui s’est déroulée en la présence du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé et du Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Raymond Ghajar.

Cette annonce fait suite à l’adoption, début octobre de la circulaire 530 censée faciliter l’importation de mazout, de médicaments ou encore de blé alors qu’une pénurie de devises étrangères fait rage au Liban. Les propriétaires de stations essence ou encore ceux des boulangeries, menacent à nouveau de faire grève générale, en raison du refus des banques à leurs fournir les précieuses devises en dépit de la réglementation actuelle.

Ils doivent ainsi recourir aux services de changeurs à des taux de parité beaucoup plus élevés, atteignant jusqu’à 2 500 LL/USD contre un taux officiel de 1507.5 LL/USD afin de se procurer les dollars nécessaires à l’achat de leurs marchandises.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.