Alors que le Liban entame la dernière ligne droite du scrutin législatif qui aura lieu ce dimanche 6 mai, des images choquantes circulent sur les réseaux sociaux. Ainsi, on peut voir un chameau débarqué manu-militari d’un camion … et plusieurs moutons, tous peints en bleu.

Capture d'écran de moutons peints en bleu. Source Facebook.
Capture d’écran de moutons peints en bleu. Source Facebook.

L’incident se serait déroulé à Saïda au Sud Liban, fief du Courant du Futur. Ces animaux seraient probablement destinés à être abattu pour être consommés alors que le Premier Ministre était de passage aujourd’hui pour évoquer les plans de développement de cette ville. Le bleu est considéré comme la couleur du parti du premier ministre libanais qui, pour l’heure, dont le bureau évoque une initiative spontanée et personnelle de la part de ses sympathisants et indique faire son possible pour résoudre cette situation.

Cet incident intervient en dépit de l’adoption, par le gouvernement Hariri d’une loi contre la maltraitance animale adoptée en août 2016.
Cette loi fixe les règles de conduite pour la possession d’animaux domestiques ainsi que les régulations des zoos et animaleries, et interdit la possession d’animaux sauvages ou menacés.

Déjà lors des municipales, un pareil incident s’était déroulé dans les rues de Beyrouth. Des scènes de rivières de sang ont choqué de nombreux libanais.

Lire également:

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Les commentaires sont fermés