Les propriétaires des stations essence ont annoncé la hausse de leurs établissements en raison de la dégradation de la parité de la livre libanaise face au dollar. Pour rappel, la parité de la livre libanaise s’est à nouveau dégradée aujourd’hui sur les marchés parallèles, atteignant son plus-bas historique et franchissant le seuil des 35 000 LL/USD pour redescendre vers midi en-dessous de ce seuil.

Ils indiquent que la différence entre taux officiel pris en compte dans la tarification des carburants et taux au marché noir atteignent 70%.

Cette information intervient alors que la direction générale du ministère de l’énergie a pourtant annoncée une nouvelle hausse de 2 000 LL du prix du bidon de 20 litres d’essence de type SP95 et SP98.

Ainsi le prix du SP95 est de 603 000 LL et celui du SP98 est de 617 000 LL.

Ces prix pourraient encore augmenter ces prochains si la Banque du Liban continue à réduire le pourcentage des prix des carburants financés via sa plateforme électronique Sayrafa. Elle avait en effet décidé unilatéralement de ne plus financer que 40% des carburants cette semaine, contre 55% la semaine dernière et 85% les mois précédents alors que ses réserves en devise continuent à s’effondrer, passant sous le seuil symbolique des 10 milliards de dollar, incluant les droits de tirage spéciaux de 1.2 milliards de dollars du FMI.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.