Le dirigeant du mouvement Marada a tenu, ce mardi, une conférence de presse dont le thème principal était la formation du gouvernement du premier ministre désigné Hassan Diab. À ce sujet, il n’a pas exclu la possibilité que son parti participe au prochain cabinet, démentant par ailleurs, toute obstruction de sa part à la proclamation du prochain conseil des ministres.

Sleiman Franjieh a ainsi indiqué qu’il accordera sa confiance au prochain cabinet, même s’il n’y participait pas. Il a cependant indiqué être surpris de voir ses demandes à l’obtention des ministères du travail, de la culture ou de l’environnement être rejetés. Pour cette raison, le mouvement Marada aurait demandé à rester en dehors du prochain gouvernement.

Il s’en est également pris au dirigeant du Courant Patriotique Libre (CPL) Gébran Bassil, dont “La cupidité entraverait la formation du gouvernement”, estime-il.

Pour rappel, le Liban est sans gouvernement depuis la démission du Premier Ministre Saad Hariri, le 29 octobre dernier. Suite à sa désignation à l’issue de consultations parlementaires, le 19 décembre 2019, le premier ministre désigné Hassan Diab tarde toujours à annoncer la formation de son cabinet.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.