10288763_650137078393525_3528824977929777536_n

Ce matin, une grande figure de la scène libanaise s’est éteinte en silence, dans un pays où les Grands Esprits perdent en hauteur, et les petits décollent et polluent l’atmosphère. Mme Leila Hakim, décédée à l’âge de 83 ans suite à un long combat contre la maladie.

Cette grande actrice a tenu plusieurs rôles dans de nombreuses séries télévisées libanaises telles que : Al Ghaliboun (2011), Bent el Hay (2007), Familia (2004), Hekayat Amal (2003),  ainsi que des films libanais dont : Blind Intersections (2012), La Vallée des larmes (2012), Et Maintenant on va où (2011), Al Fajr (2000), Amani taht qaous qozah (1985)…

Elle a souvent incarné le rôle de la grand-mère ou de la mère, symbole de la tendresse, de la douceur, de la compassion, modèle de la mama traditionnelle libanaise d’un naturel remarquable ancrée dans notre inconscient, avec la beauté de son visage marqué par les signes de l’âge et épargné des coups de bistouris auxquels peu de célébrités échappent.

Les funérailles auront lieu demain samedi à l’église du Sacré-Coeur à Badaro, à 16h00 ; les condoléances se poursuivront dimanche et lundi dans le salon de l’église précitée. Paix à son âme.

 

Article précédentLibye, An III post Kadhafi, Epilogue: Les lauréats du printemps arabe
Article suivantDes tables desservies aux politiques stériles
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/