Crédit Photo: NNA

Les propriétaires des pharmacies ont indiqué faire grève “générale et ouverte” à partir de ce vendredi jusqu’à la publication par le ministère de la santé de la liste des médicaments qui continueront à être subventionnés par la Banque du Liban. Ils indiquent que ce mouvement vise à obliger les importateurs de médicaments à livrer les stocks de médicaments pourtant présents au Liban.

L’association dénonce les importateurs de médicaments accusés d’avoir cessé de livrer les remèdes pourtant nécessaires à certains patients y compris pour les personnes souffrant de cancers ou de maladies incurables ou chroniques alors que les agressions dont ils sont victimes se multiplient.

Pire, des réseaux parallèles sur les réseaux sociaux, voire même via les églises se sont mis en place avec des médicaments issus de contrebande ou qui pourraient être frelatés.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն