Au Liban, en dépit de tous les torts, Victor, et de tous les vices, Alice, que l’on puisse coller au peuple libanais,  c’est bien son humour qui intervient en sa faveur ! Il réussit à saupoudrer quelque peu d’esprit aux pires des situations qu’il subit au quotidien.

Avec cette nouvelle semaine qui s’annonce après une fin de semaine du moins que l’on puisse dire dramatique et sanglante, une note vocale, très cool, Raoul, circulant sur whatsap a semblé faire le tour des portables libanais :

Un message reçu la veille par Maurice, d’une personne qui semble bien informée, lui signalant des contrôles de sécurité routière ce mercredi, notamment sur le port de la ceinture de sécurité et l’utilisation des téléphones portables : Attention Maurice, Police ! Le message s’achève alors que cette même personne urge Maurice d’en informer ceux qu’il aime…

Tranquille, Camille, Maurice transfère ce message à ceux qu’il aime. Tu parles, Charles, Maurice, semble avoir beaucoup de personnes qu’il chérit, Marie ! Et à leur tour, très à l’aise, Blaise, les êtres chers de Maurice ont transféré ce message. Ca circule, Hercule ! A un tel point, que le message est devenu quasi viral, ce qui a poussé cette même personne, à envoyer une nouvelle note vocale à Maurice :

Annulation des contrôles de sécurité qui ont perdu leur effet de surprise, donc chute des sommes que l’Etat espérait encaisser, à cause du message viral par Maurice concernant cette alerte. Inutile de rappeler que les Libanais conduisent comme des malades, Ziad ! Maurice est solidaire de ses amis, solidaires eux-mêmes avec le peuple libanais contre les forces de sécurité. Tu m’étonnes, John ! Nous sommes un peuple solidaires, surtout quand il s’agit de flics et de fric, Rafic (Dans le mille, Jamil).

Puis reprise d’un troisième message, rappel à l’ordre, reprise de la journée sécuritaire ce mercredi, avec en plus, vérification de la présence des extincteurs dans les voitures :

Que ce message soit une blague, un hoax ou pas, résultat, embouteillages de folie ce matin au niveau des autoroutes et des artères principales. Bref, nous sommes un peuple solidaire, quoiqu’on dise, mon cher Aziz. Nous sommes un peuple voguant sur la même rade, Fouad. Au beau milieu des sacs poubelles, Isabelle, on rigole, Nicole ! Si nous coulons, Léon, nous le ferons à l’unisson Simon. Juste quand il s’agit de duper l’Etat, Rita ! Sans le sourire et un peu de satire, Samir, l’existence serait fétide, Walid, et cruelle Michel ! C’est la vie, Lili ! Quant aux amendes et la Police, ca glisse, Maurice !

20151118074018

Mise à jour : En fin de journée, la cerise sur le gâteau, la blague continue, et quelle malchance Hortense ! Maurice ne sachant plus où donner de la tête, Arlette, n’a pas entendu la suite des messages, laissant son téléphone avec son papa. Il se tape une amende, ma grande, et c’est son papa qui envoie une note vocale à un officier des FSI, lui demandant de trouver un moyen pour retirer cette amende. Une tradition bien locale, Amale ! On connait toujours quelqu’un au bled, Alfred, pour nous tirer d’affaire, mon cher !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Article précédentPour une union sacrée face à  Daech
Article suivantHaidar rencontrera Cristiano Ronaldo
Avatar
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais dont elle est actuellement présidente. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.