Une importante manifestation a, actuellement, lieu à Baalbeck, fief du Hezbollah qui avait pourtant appelé à la retenue dans la Békaa, alors que l’entrée de Tripoli au Nord Liban et le Rond Point de Cola dans la capitale, Beyrouth, sont fermés à la circulation.

Pour l’heure, les forces de sécurité intérieure (FSI) et les forces anti-émeutes se déploient actuellement.

Les manifestants dénoncent la classe politique accusée de corruption et d’avoir conduit le Liban à la quasi-faillite financière.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.