Le PNUD a publié ce lundi, son classement 2019 concernant l’Indice de Développement Humain. Le Liban y figure au 93 rang mondial, sur 189 pays pris en compte, avec un score pour 2018, de 0.730. Un rappel s’impose cependant, en 2015, le Pays des Cèdres figurait au 76ème rang mondial et au 67ème rang mondial en 2014.

Au niveau régional, le Liban est également devancé par Israël (22ème), Chypre (31), les Emirats Arabes Unis (35), l’Arabie Saoudite (36), le Qatar (41), Bahrein (45), le Koweit (57), l’Iran (65), et la Tunisie (91).

Parmi les facteurs qui se sont améliorés entre 1990 et 2018 pour le Pays des Cèdres, l’espérance de vie, qui a augmenté de 8.6 ans pour atteindre 78,9 ans de moyenne, la scolarité qui qui et passée à 8,7 ans en augmentation de 1.2 ans et encore l’augmentation du PIB par habitant qui a augmenté de 63,9% pour atteindre 11 136 USD.

Cependant, depuis 2010, les indicateurs de revenu et en terme d’éducation ont diminué impactant la note générale, en recul de -0,36 points. Les facteurs concernant l’inégalité sociale se sont également renforcés entre 2010 et 2017.

Concernant les différentes en terme d’appartenance sexuelles pour lequel le Pays des Cèdres est classé au 79 rang mondial, les libanaises atteignent un score de 0,678 contre 0,762 pour les libanais, un décalage moins important que les autres pays arabes, puisque 54,3% des femmes peuvent parvenir au système secondaire, contre une moyenne régionale de 45,9%.

Au niveau salariale, les femmes représentent que 23,4% de la population active. Ce chiffre reste cependant meilleur que la moyenne régionale qui est à 20.4%. Cependant, la participation des femmes à la vie politique, et notamment à l’accession au système parlementaire et législatif, est de 4.7% entre 18.3% dans la région.

Lire le rapport

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.