La Banque du Liban (BDL) a indiqué avoir baissé les taux d’intérêts à 5% sur les dépôts en dollar et à 8.5% sur les dépôts en livre libanaise.

Cette annonce était attendue depuis hier, alors que le Liban traverse une grave crise financière en raison notamment de l’absence de liquidité en devises étrangères et intervient alors qu’un sommet d’urgence économique avait été convoqué au Palais Présidentiel de Baabda par le chef de l’état.

Le précédent taux, fixé en juillet dernier, était de 12% sur les dépôts en livre libanaise et 8% sur les dépôts en dollars.

Ainsi, de nombreux secteurs économiques voient leurs activités être impactés par le refus des banques privées à leur fournir des dollars au taux officiel de 1 511.5 LL/USD. Elles sont obligées, par conséquence, de recourir aux services de changeurs, à des taux atteignant parfois 2 300 LL/USD, sur fond de crainte de dévaluation de la livre libanaise.

Par ailleurs, les banques privée sont mis en place une limite de retrait en dollar, fixé à un maximum de 1 000 USD alors que certains établissements ont fixé des limites inférieures à cette somme et une interdiction de transférer de l’argent à l’étranger sauf en “cas d’urgence”.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.