L’ambassade de France au Liban indique avoir fait parvenir un don de 500 000 doses de vaccin de type Pfizer contre le covid10 au Liban. Ce don a été remis par l’ambassadrice de France au Liban Anne Grillot au ministre de la santé Firas Abiad, ce 2 décembre lors d’une cérémonie organisée à l’hopital universitaire Rafic Hariri, cela conformément à l’engagement pris par le président de la république française Emmanuel Macron lors de la 3ème conférence internationale de soutien au peuple Libanais qui s’est tenu le 4 août dernier.

Pour rappel, la France s’était engagée à fournir une aide de 100 millions d’euros aux secteurs de l’éducation et de la santé ainsi qu’une assistance alimentaire au peuple libanais.

Outre ce don de 500 000 doses, la France a également fourni les seringues et les diluants nécessaires à destination de la population, y compris des réfugiés, en vue d’aider à la poursuite du programme de vaccination au seuil de l’hiver.

Le communiqué de l’ambassade de France précise que l’aide française totale au Liban en 2020 et 2021 a dépassé 150 millions d’euros, dont 30 millions d’euros ont été alloués au seul secteur de la santé.

Le texte du communiqué

Ce don a été remis ce jeudi 2 décembre par l’Ambassadrice de France au Liban, Madame Anne Grillo, au ministre de la Santé, Dr. Firas Abiad, lors d’une cérémonie à l’hôpital public Rafic Hariri de Beyrouth, en présence de plusieurs agences onusiennes, de représentants de la communauté internationale et de partenaires du Ministère de la santé libanais.

La France a également fait don des seringues et diluants nécessaires à la vaccination, remis au ministère de la Santé libanais courant novembre.

Ce don honore l’engagement pris par le Président de la République française lors de la troisième conférence internationale de soutien à la population du Liban organisée le 4 août dernier. Le Président Emmanuel Macron y avait notamment annoncé un soutien de la France à hauteur de 100 millions d’euros sur douze mois, en particulier pour soutenir la population du Liban dans les secteurs prioritaires de l’éducation, de l’aide alimentaire et de la santé.

Dans un contexte sanitaire préoccupant, ce don de vaccins a vocation à permettre à l’ensemble de la population du Liban, y compris réfugiée, de se protéger contre le virus, en particulier à l’approche de l’hiver.

L’aide française au Liban s’élève à plus de 155 millions d’euros en 2020-2021, dont 30 millions d’euros pour le seul domaine de la santé. La France reste engagée au profit de la population du Liban ; elle continuera de tenir ses engagements, de manière transparente et en étroite coordination avec ses partenaires. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.