La monnaie locale poursuit sa hausse au marché noir au lendemain de la formation d’un nouveau gouvernement. La livre libanaise se retrouve ainsi sous le seuil des 16 000 LL/USD avec un taux de change de 15 900 LL/USD à l’achat et de 15 950 LL/USD à la vente.

Cette amélioration était attendue. Cependant les observateurs notent que si la formation d’un nouveau gouvernement pourrait permettre la relance des négociations avec le FMI en vue d’obtenir le déblocage d’une aide internationale, les délais pour y procéder sont courts, de l’ordre de 8 mois avant les élections législatives prévues en mai 2022.

Ces négociations pourraient cependant achopper sur les estimations des pertes de la Banque du Liban, le nouveau ministre des finances Youssef Khalil étant le directeur des opérations de la banque centrale et tenu pour responsables des opérations d’ingénieries financières qui ont couté 24 milliards de dollars à l’établissement public entre 2016 et 2018, une chose à l’époque fortement critiquée par le FMI

Par ailleurs, les fondamentaux sur le plan économique, comme l’absence de liquidité ou la forte hausse de la masse monétaire qui a été multipliée par 5 en l’espace des 2 dernières années, restent pour l’heure inchangée.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն