Moins d'une minute de lecture

Après que le premier ministre Mustapha Adib s’est récusé suite à son échec à former un nouveau gouvernement, la livre libanaise s’est effondrée face au dollar.

La parité de la livre libanaise est désormais à 8 000 LL/USD à l’achat et à 8 150 LL/USD à la vente, sur fond d’échec, outre à former un nouveau cabinet, à obtenir le déblocage par la communauté internationale des lignes de crédit nécessaires pour la poursuite des programme de subvention des produits de première nécessité.

À la crise économique, s’ajoute désormais une crise politique majeure, avec l’impossibilité pour les partis politiques de s’entendre notamment concernant l’attribution du ministère des finances, ministère clé pour la mise en route des réformes économiques.

Face à l’intransigeance des partis chiites à lâcher le ministère des finances, le premier ministre désigné a ainsi fini par jeter l’éponge.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.