Moins d'une minute de lecture

Selon un communiqué de la Présidence de la République publié à l’issue d’une réunion avec le Coordonnateur spécial des Nations Unies au Liban, M. Jan Kubic, le Président de la République, le Général Michel Aoun a estimé que l’une des premières tâches du prochain gouvernement sera de suivre le processus de lutte contre la corruption en enquêtant dans tous les départements et les institutions publiques et indépendantes en vue de punir les personnes coupables de corruption.

Selon le chef de l’état, cette enquête inclura tous les fonctionnaires ayant effectué la rotation de ces départements et institutions publiques et des intérêts indépendants, à différents niveaux.

Il s’agira également de mettre en place les réformes proposées lors de son investiture, visant notamment à adopter des processus de transparence publique dans tout ce qui concernait le travail de ses institutions, soulignant que le soutien des Libanais était nécessaire pour mener à bien ces réformes.

Le Général Aoun a rappelé comprendre les manifestants, les appelant au dialogue.

Jan Kubic a de son côté indiqué que le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres reste informé du développement de la situation au Liban et serait prêt à fournir son aide, à quelques jours avant la réunion du Conseil de sécurité, la discussion sur les étapes de la mise en œuvre de la résolution 1701.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.