L’Eglise maronite a entamé hier les procédures de succession du patriarche démissionnaire Nasrallah Sfeir, lors d’une réunion de ses principaux évêques qui ont décidé des dates du synode.

Pour rappel, le Vatican a accepté la démission du Patriarche Maronite Nasrallah Boutros Sfeir qui indique avoir dépassé l’âge légal dans l’exercice de sa fonction.

Certaines rumeurs indiquent que l’élection du nouveau prélat maronite pourrait avoir lieu le 8 mars prochain. D’autres sources, démenties par Bkerké, indiquent que le Vatican aurait demandé au Patriarche Nasrallah Boutros Sfeir de se retirer en raison de son action sur la scène politique libanaise en faveur des partis du 14 Mars et aurait amené à des tensions au sein même des institutions maronites.

Ce dernier aurait accepté sous condition, notamment qu’il puisse nommer les 8 évêques aux postes actuels vacants et que ces derniers puissent choisir un nouveau locataire du Palais Patriarcal « dans la continuité de ce dernier ».