La visite du Pape au Liban est « très dangereuse » selon le Père Dall’Oglio

127
2 minutes à lire

Le Père Paolo Dall’Oglio, jésuite responsable du monastère Mar Moussa Al-Habachi au Nabak en Syrie, s’est déclaré inquiet quant à la prochaine visite du Pape Benoit XVI au Liban qui se tiendra du 14 au 16 septembre, qu’il a qualifiée de « très dangereuse », selon une dépêche de l’AFP.

Le Père Dall’Oglio, récemment expulsé de la Syrie où il avait contribué à la restauration de l’antique monastère antique de Mar Moussa au Nabak et à la fondation d’une communauté religieuse privilégiant le dialogue islamo-chrétiens, a appelé le Pape à demander l’aide de services secrets internationaux pour la garantie de sa sécurité. Il a estimé que les services de sécurité libanais ne sont pas suffisants parce que le gouvernement actuel au Liban est lié d’une certaine manière au régime syrien, ce qui engendre un problème sécuritaire immense.

Interrogé par le site canadien La Presse, le Père Dall’Oglio a déclaré l’éventualité qu’une bombe pourrait être mise dans un stade où se trouverait le Saint Père, par des extrémistes sunnites envoyés par les services secrets syriens afin que les révolutionnaires soient accusés de l’attaque criminelle.

Le père jésuite a formulé son souhait de voir le Pape exprimer sa solidarité avec les peuples souffrants, et adresser un message aux populations proche-orientales dans lequel il prouve que les Chrétiens ont opté pour le respect des droits de l’homme et contre toute forme de corruption politique et de régime totalitaire.

Par ailleurs, le cheikh salafiste fondamentaliste Omar Bakri avait appelé le Pape à présenter ses excuses aux Musulmans du monde pour les propos qu’il avait tenu contre l’Islam lors d’une conférence en Allemagne en 2006. Des religieux chrétiens ont répondu à ces provocations que le Saint-Père n’a besoin d’aucune permission pour aller à la rencontre de ses fils.

Libnanews

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.