Crédits Photos : TyroArts Association

Après la fermeture de Al Hamra et d’AK2000, Tyr n’avait pas de cinéma officiel, mais cela va changer bientôt. Kassem Istanbouli a pris le cinéma abandonné Rívoli de Tyr pour sa restauration et son ouverture comme un espace culturel pour la ville.

C’est le troisième espace récupéré pour la culture depuis l’année 2014 par l’équipe d’Istanbouli. Al Hamra cinéma de Tyr, Stars Cinema de Nabatiyeh et maintenant le Cinéma Rivoli à Tyr. « Nous sommes tous très heureux de revenir à Tyr, puisque la moitié des membres de l’équipe viennent de Tyr et nous sommes vraiment heureux d’apporter des événements de théâtre, de cinéma et de musique à notre ville », dit Kassem Istanbouli.

Par cette action Istanbouli remarque que de 1959 à 1988 le cinéma de Rívoli a apporté le cinéma de haute qualité et les événements de théâtre à la ville de Tyr, et qu’il retournera apporter la culture à la ville. « Un beau cinéma comme Rívoli ne peut pas continuer abandonné comme il était depuis 1988, nous en avons besoin dans la ville », déclare Istanbouli. Il se souvient de tous les artistes qui ont visité le cinéma Rívoli dans le passé: Jean Marais, Brigitte Bardot, Rushdi Abaza, Emad Hamdy, Omar Hariri, Nadia ALjoundi, Anwar Albaba, Ibrahim Meraachli et Samira Tawfiq, Cheikh Imam, Remy Bendaly, Wadi Al Safi, Muzaffar Anawab, Hassan Alaa Eddin, Duraid Lahham, le travail de Jacob Chedrawiand, Marcel Khalife, Moein Bseiso et Mahmoud Darwish, Ghassan Kanafani. L’histoire du cinéma, du théâtre, de la musique.

Le Rivoli a continué à travailler pendant la guerre et après être bombardé en 1982. Le premier cinéma de Tyr a ouvert en 1939, le Roxy, puis en 1942 a ouvert l’Empire, en 1959 le Cinéma de Rívoli et après quelques années deux autres cinémas ont ouvert: Cinéma Dounia , En 1964, et Al Hamra en 1966. Maintenant tous sont fermés, mais le Rívoli rouvrira bientôt.

PARTAGER
Article précédentElie Aboud, la République au Cœur
Article suivantCeci n’est pas une déclaration d’amour – Par Samuel Grzybowski

Libnanews est un site d’informations en français sur le Liban né d’une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.