Sous le patronage de son Excellence M. Rami Adwan, Ambassadeur du Liban en France et sous la direction de M. Serge Akl, directeur de l’Office du Tourisme du Liban, l’auteur libanais Karim El Koussa a dédicacé son livre « Le Code phénicien » (publié aux Éditions Dervy) au public intéressé par la Phénicie et son histoire et qui s’est spécialement déplacé lors de l’événement culturel qui s’est tenu le 15 février 2018 à l’Office du Tourisme du Liban à Paris VIII.

Sur invitation de M. Jean-Marc Aractingi, Souverain Grand Commandeur du Grand Orient Arabe Œcuménique de France, Karim El Koussa a dédicacé son livre lors d’un déjeuner-débat qui s’est tenu le 24 février 2018 au restaurant Ugarit à Paris XV, en présence d’un public intéressé par la Phénicie et ses mystères.

La 4ème de couverture du livre

Qui lit le mot « phénicien » dans n’importe quel titre s’attend à une évocation de l’Histoire de l’Écriture. Ce roman aspire à être lu et vécu comme une œuvre initiatique dont la fluidité nous invite progressivement à la réécriture de l’Histoire.

Le Code phénicien est un thriller basé sur des faits historiques et religieux étonnants, manipulés par un groupe secret qui existerait depuis la venue du Christ, et révélés aujourd’hui dans ce roman. Ces faits cachés, dévoilés, remettent en question certaines réalités considérées jusqu’à présent comme immuables.

Qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux dans l’Ancien Testament ? Pourquoi Cyrus II a été appelé le Messie dans l’Ancien Testament ? Quelle est sa relation avec la Fraternité Babylonienne qui aurait fondé le peuple Hébreu ? Qui était ce Kabbaliste qui détenait un secret ? Qui étaient les Templiers et que cherchaient-ils à Jérusalem ? Que représentait et d’où venait la « tête » qu’ils vénéraient ? Qui étaient les francs-maçons et pourquoi considéraient-ils la tour de Babel autant que le Temple de Salomon ?

Ce roman est beaucoup plus qu’une simple antithèse du roman de Dan Brown : Le Da Vinci code.

Au rythme d’une écriture alerte, l’auteur nous fait passer de l’époque du Christ à celle des Templiers et au monde contemporain pour résoudre toutes ces questions et bien d’autres…

L’AUTEUR

Karim El Koussa est né en 1971, dans les montagnes du nord Liban à Ehden, un village déclaré par de nombreux historiens comme le jardin d’Éden du début de la civilisation. Passionné d’histoire des religions et d’ésotérisme, Karim El Koussa reçoit le « Prix Said Akel » au Liban en 2001 et deux distinctions officielles de la ville de Waterbury et de l’État du Connecticut aux États-Unis en 2005, où il a publié « Le code phénicien », « Pythagore le mathémagicien » et « Jésus le Phénicien », trois ouvrages  accueillis avec grand succès. Il est membre de l’Union des auteurs libanais.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.