Les autorités libanaises mettent en garde contre un important risque incendie pour ces prochains jours en raison de la hausse des températures, conjuguées avec l’absence de pluie.

Ainsi, les Forces de Sécurité Intérieures (FSI) et la Défense Civile invitent la population à des gestes de prudence, comme éviter de jeter une cigarette au bord de la route ou encore à s’abstenir de tout barbecue.

Le communiqué rappelle également les coordonnées téléphoniques de la Défense Civile (le 125) et de la brigade des pompiers de la ville de Beyrouth (le 175).

Cette annonce intervient alors que le CNRS Libanais a publié une carte montrant le risque incendie présent sur pratiquement l’ensemble du territoire ces prochains jours et ce jusqu’au 11 novembre.

Pour rappel, d’importants incendies s’étaient déclarés le mois dernier, amenant les autorités libanaises à demander l’aide des pays alentours. La Jordanie et Chypre ont notamment envoyé des avions de lutte anti-incendie alors qu’une polémique sur les fameux hélicoptères Sikorsky naissait au Pays des Cèdres amenant le Président de la République, à demander l’ouverture d’une enquête à ce sujet.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.