Selon l’agence de presse Reuters, le gouvernement libanais aurait payé ce mercredi pour environ 71 millions de dollars de coupons, soit les intérêts, sur des obligations internationales arrivant à échéance en 2025 et 2030.

Cette information intervient alors que les autorités libanaises peinent à payer les obligations arrivant à maturité le 9 mars prochain. Elles pourraient ainsi prochainement annoncer un défaut de paiement préalable à une restructuration de la dette souveraine, qui atteint 166% du PIB soit 91.68 milliards de dollars, alors que le pays traverse une grave crise économique, avec une récession qui pourrait atteindre 10% en 2020, 40% de taux de chômage ou encore 50% de la population vivant sous le seuil de pauvreté.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.