Partout dans le monde l’élite est noyée dans la masse des bienheureux médiocres pour la simple raison que les gens médiocres arrivent  à tout ; ils n’inquiètent personne.

Par contre l’élite inquiète tout le monde. Elle inquiète surtout les médiocres.  Ces derniers  utilisent tous les moyens en leur possession pour les maitriser. Soit ils les marginalisent soit ils les gardent sous leur coupe soit ils les empêchent tout bonnement d’exercer toute activité pouvant entraver leurs sales besognes.

Pourquoi les médiocres ont-ils si peur de cette élite intellectuelle ? Parce que cette élite a des qualités que les médiocres n’ont pas. Quels sont les gens dignes de faire partie de cette élite ? A mon avis, ce sont les intellectuels de tous bords. Ce sont les penseurs, les philosophes, les éducateurs, les poètes, les gens honnêtes, tous ceux qui rêvent de voir l’humanité vivre sous le règne de la justice, en toute liberté, dans l’égalité et la fraternité. L’élite, ce sont les gens ivres de paix partout dans le monde. Ce sont ceux qui veulent noyer l’humanité dans le bonheur total. Ce sont les amoureux de la vérité. Ils ne savent pas tricher. Ils ne peuvent pas être hypocrites. Ils se sacrifient pour servir les gens. Et quand ils deviennent vraiment gênants, ils sont éliminés sans appel par les médiocres.

Comment ces médiocres parviennent-ils à se hisser au pouvoir partout dans le monde ? Par la ruse et le mensonge. Ils sont assez intelligents pour raconter des bobards  à leurs électeurs qui finissent par découvrir leurs jeux mesquins. Ces derniers traitent alors  les politiciens de tous bords de menteurs, de vendus, de pourris…C’est ce qui explique le manque d’engouement des gens pour les élections. Le taux de participation aux élections est en nette régression. Et malgré tout, cette mascarade continue.  Les gens votent tantôt à droite tantôt à gauche, tantôt pour les Démocrates tantôt pour les Républicains. On crée de nouveaux partis pour maintenir intact le pouvoir de tromper les gens.

Jean-Jacques Rousseau disait « L’homme est naturellement bon et c’est la société qui le déprave. » (Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755)). Ces médiocres qui nous gouvernent, qu’ont-ils fait de ce monde dont ils sont responsables ? Ils en ont fait un enfer invivable : guerres, misère, famine, injustice, pollution, terrorisme, impérialisme, conquêtes territoriales, sauvagerie, meurtres, vols, viols, inceste, drogue, automatisation, prédominance du rationalisme sur le spiritualisme, racisme, haine, pédophilie, pornographie, esclavage sexuel, réfugiés, migrants, la guerre des autres sur un territoire tiers, bombardements aériens, changements géopolitiques par la force et j’en passe. Partout se déroulent des guerres contre des êtres humains qui sont terrorisés par des actes barbares de toutes sortes. Les Etats combattent le terrorisme en utilisant les mêmes procédés que les terroristes. Les guerres ne sont-elles pas une forme de terrorisme ? Pour combattre le terrorisme et abolir les guerres, il faudrait que la course aux armements cesse. Il faudrait essayer de créer un monde avec le minimum d’armement possible.

Au lieu de dépenser des milliards pour  acquérir des armes en vue de nouvelles conquêtes ou encore en vue d’imposer par la force leurs points de vue aux peuples plus faibles, les Etats riches feraient mieux de dépenser cet argent pour venir en aide aux miséreux, pour éduquer les enfants qui n’ont pas les moyens de fréquenter les écoles, pour instaurer plus de justice dans le monde, pour combattre la famine, pour protéger l’environnement, bref pour rendre ce monde meilleur. C’est de cette façon qu’on peut combattre le terrorisme. Les gens sur qui on exerce le terrorisme de la guerre répondent à cette terreur par le terrorisme. Les terroristes et les partisans de la guerre parlent le même langage.

Les médiocres ne se rencontrent pas seulement parmi les politiciens. La plupart des responsables de n’importe quelle institution dans le secteur public et dans le secteur privé ont peur de nommer à des postes secondaires des gens honnêtes et au savoir supérieur au leur pour ne pas que ces intellectuels prennent  leurs places et occupent  des postes plus élevés aux leurs. Ils ne veulent pas courir ce risque. Comme quoi les médiocres se trouvent partout  à des postes de responsabilité qu’ils ne méritent pas d’occuper. Ces « responsables » sont en fait des irresponsables. Ils mènent le monde à l’apocalypse. La fin du monde est proche grâce à ces  vendeurs d’illusions et de fourberies. Pour sauver l’univers, il faudrait  faire une révolution totale contre ces marchands de fausses promesses qui occupent les postes clés dans tous les secteurs partout dans le monde.