La livre libanaise débute la semaine en regagnant un peu de terrain face au dollar au marché noir, avec un taux de parité de 8 125 LL/USD à l’achat et de 8 175 LL/USD à la vente.

Cette relative accalmie intervient en dépit des difficultés à former le prochain gouvernement et alors que le parlement a recommandé, la semaine dernière, à ce que puisse être mené un audit juricomptable des comptes de la Banque du Liban.

Certaines sources internationales estiment à 50 milliards de dollars, les pertes actuelles de la banque centrale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.