Le secrétaire d'état américain Mike Pompeo. Source Image: Wikipedia
Le secrétaire d'état américain Mike Pompeo. Source Image: Wikipedia
Moins d'une minute de lecture

Le secrétaire d’État américain en charge des affaires étrangères Mike Pompeo a appelé hier à la formation d’un gouvernement libanais qui pourrait mettre en place des réformes qualifiées de significatives et à aboutir à de réelles changements au Liban

“Pour le Liban, nous sommes certainement en collaboration étroite avec les Français. Nous partageons le même objectif: les affaires comme d’habitude au Liban sont juste inacceptables. Je pense que le président Macron dit la même chose.
(…)
Les États-Unis vont utiliser leur présence diplomatique et leur capacité diplomatique pour assurer que nous obtiendrons des réformes significatives, des changements réels, ce que demande le peuple libanais.

Concernant le Hezbollah, Mike Pompeo estime que son l’arsenal de missiles constitue un risque pour la région et pour le Liban plus particulièrement.

Je pense que la France partage cette pensée. Comme tout le monde, je vois des risques

Ces propos interviennent alors que le sous-secrétaire d’État américain en charge du Proche-Orient est attendu au Liban. David Schenker devrait discuter de l’aide au pays des cèdres avec les représentants de la société civile. Il aurait indiqué refuser rencontrer les représentants des partis politiques ou encore les autorités libanaises elles-mêmes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français