Lettre au Premier Ministre Libanais, Monsieur Najib Mikati

3
Cher Monsieur Mikati,
 
Pendant que le monde entier se débat contre une crise financière qui menace de mettre en faillite des pays entiers, le Liban, lui, n’a des yeux et des oreilles que pour l’acte d’accusation d’un « Tribunal International »  douteux pour de nombreux libanais.
 
Entre-temps, il y a quelques jours,  une nouvelle tombait  comme une bombe  dans les milieux libanais, à l’intérieur du Liban comme à  l’étranger : « Le Mufti du Dar el Fatwa, rejette le projet de loi  sur la protection de la femme de la violence familiale».
Aujourd’hui, malgré le préjudice que cette nouvelle peut porter à la condition officielle de la femme libanaise, les libanais semblent avoir oublié  les conséquences que pourra générer la décision du Mutfi.
 
Je m’adresse  à vous  Monsieur Mikati, car, si avant la nouvelle j’étais déjà un peu perdue, aujourd’hui, en tant que libanaise, je me pose de nombreuses questions sur l’avenir dans le pays des Cèdres.
 
Faisant partie des millions de libanais résidents à l’étranger, et ayant passé récemment quelques jours  au Liban, j’ai constaté qu’une partie des libanais n’est pas conforme avec votre nomination. Encore moins, avec le gouvernement que vous avez formé.
 
Un petit conseil si je puis me le permettre : donnez leur rapidement la preuve que vous êtes à la bonne place, pour remettre le Liban sur ses pieds. Ils changeront d’avis.
 
J’ai observé, de loin certes, tous les efforts que vous avez déployés pour former un gouvernement. Vous avez réussi, tant bien que mal, à former le cabinet ministériel actuel, qui ne satisfait pas les libanais unanimement.  Entre vous et moi, personne ne pourra satisfaire les libanais unanimement. Mais bon.  Les insatisfaits feront avec.
 
Vous êtes à la tête d’un gouvernement qui prend en charge un pays, non seulement meurtri par les différentes occupations et guerres qui ont eu lieu sur son territoire, mais surtout un pays rongé par une perte avancée des valeurs, par la corruption, et par l’invasion des capitaux étrangers qui détruisent Notre Liban en l’achetant, mètre carré par mètre carré.
 
Votre tâche et vos différentes missions sont et seront compliquées et complexes. Mais en tant qu’homme d’affaires internationales, vous êtes habitué à vous « battre pour obtenir ».
 
Personnellement, je ne trouve aucun inconvénient, pour l’instant, à votre  présence à la tête du pays. Mieux encore. Je suis conforme. Jusqu’a preuve du contraire.
 
Simplement, un sujet important me préoccupe depuis des années, par solidarité avec les  affectés.
 
Je m’explique. Il est connu, dans les milieux politiques et ceux des affaires internationales,  que vos relations personnelles avec le régime syrien actuel sont  au beau fixe.
 
Il est connu aussi, qu’il existe des libanais de tous bords, enfermés dans les geôles syriennes depuis des années. Vous, Mr Mikati, que pensez-vous  faire  de ces prisonniers?
 
Est-il prévu ou inscrit dans votre agenda une réunion les concernant ? Je crois bien
 
Mr Mikati, que votre devoir en tant que premier ministre  du Liban, est d’ouvrir les pourparlers le plus tôt possible, avec le régime syrien, pour la libération des nos compatriotes. Vous êtes bien placé pour.
 
Vous avez une liste de dossiers importants qui se trouvent entassés sur votre bureau.
 
Comme par exemple celui de la religion.
Séparer la religion de la politique, devrait être un de ces dossiers dérangeants, mais inévitables. Nous ne devrions plus tolérer  en 2011, que des hommes religieux,  toutes confessions confondues, qui décident à un moment donné durant leur vie de ne pas avoir de relations avec les femmes,  s’immiscent dans les droits civils de la société libanaise et concrètement  ceux de la femme. Vous qui avez voyagé, vécu à l’étranger, vous qui avez connu un monde moderne et avancé qui respecte les droits de la femme, allez-vous tolérer les blasphèmes lancés contre le droit et le respect de la femme libanaise ? Musulmane  soit-elle ou chrétienne ??
 
La religion fait-elle une différence quant aux droits humains ??
Un autre dossier qui préoccupe beaucoup de libanais. Celui de la nationalité libanaise des enfants nés de mère libanaise et de père étranger. Cela  est une honte Mr Mikati. Qu’une maman libanaise ne puisse pas  donner sa propre nationalité à ses enfants… c’est de la discrimination…. Une sorte de racisme Mr Mikati.  Nous somme conscients que de nombreux libanais sont racistes envers les srilankais, les indiens, les égyptiens, les palestiniens, etc… mais de là à sentir un rejet envers des petits enfants libanais…. Cela devient intolérable.
 
Encore un dossier poignant de honte : le vote des libanais résidents à l’étranger. Quand  les libanais de l’étranger auront-ils le droit de voter dans les ambassades de leur pays de résidence ?
 
Là où le Président de la République  libanaise, vos différents prédécesseurs, et tous les politiciens ont échoué, allez-vous réussir, vous Mr Mikati ?
 
Ce serait une grande preuve  pour le peuple libanais comme quoi, votre nomination au poste de Premier Ministre en valait la peine.
 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

6 Commentaires

  1. Merci à toutes et à tous pour vos commentaires…. Inchalla qu’un jour, je puisse faire quelque chose pour ce Liban qui coule dans mes veines….. avec l’appui de plein d’entre vous…. À bientôt au Liban….

  2. Dommage que le peuple libanais n’arrive jamais à hisser à la gouvernance suprême des femmes comme vous !

  3. Bravo Nayla . Votre article est aussi séduisant que votre sourire. Il nous éclaire tout autant que vos grands yeux bleus. Vive les femmes libres et libérées.

    • Ahmad, je pense dire ce que des millions de libanais pensent….. tout simplement…. Merci… Nayla…

Comments are closed.