Majdal Aanjar

Les autorités libanaises ont décidé d’isoler 2 localités, celle de Magdal el Aanjar dans la Békaa et de Mazboud dans l’Ikilm el Kharoub. 47 cas de personnes contaminées par le coronavirus – 32 à Magdal Aanjar et 15 pour Mazboud – ont été diagnostiquées pour ces 2 seules villes.

Le préfets du Mont-Liban Mohammed Mekkawi et de la Békaa Kamal Abou Jaoudé ont pris cette décision après avoir consulté le Ministre de l’intérieur Mohammed Fahmi. Il s’agira notamment de permettre aux agences sanitaires de procéder aux mesures adéquates pour contenir l’épidémie.

À Mazboud, la municipalité a même décidé de déclarer un état d’urgence face à cette crise sanitaire. Les autorités locales ont ainsi fermé tous les magasins et institutions à l’exception des centres médicaux, des pharmacies, des stations-service et des magasins de denrées alimentaires où les gestes barrière devront être respectés. Ils ont appelé la population à se claquemurer chez elle et à porter des gants et des masques en cas de sortie en raison d’une extrême urgence.

Cette information intervient alors que 63 cas ont été détectés au Liban en 24 heures – la hausse la plus importante depuis la découverte d’un premier cas, le 21 février – portant le dernier bilan à 1024 cas.

Il s’agira peut-être de reproduire un scénario similaire à celui effectué par la ville de Bcharreh au Nord du Liban, qui avait choisi volontairement de se confiner durant plusieurs semaines, suite à la découverte de plusieurs cas. Cette localité avait été même saluée comme modèle de conduite à suivre par la presse internationale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.