Le ministre de la santé sortant, Hamad Hassan, lui même actuellement hospitalisé après avoir été contaminé par le coronavirus COVID19 a indiqué que le contrat final avec l’entreprise pharmaceutique Pfizer a été signé. Il s’agit d’obtenir 2.2 millions de doses de ce vaccin. Ces derniers devraient arriver à partir du 12 février prochain.

Des discussions seraient également en cours avec les entreprises Astrazeneca et Sinopharm via le programme Covax soutenu mis en place par l’ONU pour obtenir 2.7 millions de doses supplémentaires.

Pour rappel, le parlement libanais a adopté ce vendredi, un texte de loi permettant l’importation en urgence des vaccins visant à réduire l’impact de la pandémie au Liban alors que parallèlement, 18 respirateurs artificiels COVID compatibles commandés au mois de mars dernier ont été reçus et devraient prochainement être mis en fonction. Financés par la Banque Mondiale, ces équipements ne sont acheminés au Liban que durant cette période en raison de difficultés induites par les difficultés économiques auxquelles fait face le Liban, allusion, selon certaines sources, au refus de certains établissements bancaires à accorder des lettres de crédit en vue d’en financer l’achat.

48 systèmes de flux d’oxygène seront également déployés aussi bien au sein d’établissements hospitaliers privés et publics et 13 au sein d’établissements publics, précise le ministère. Ils seront utilisés pour des cas moins critiques.

Le ministère a répondu hier aux accusations concernant le non-déploiement de respirateurs de la donation qatariote et actuellement stockés au niveau de la cité sportive, précisant que ces derniers ne sont pas COVID19 compatibles et donc inutilisables dans le cadre du traitement des personnes les plus touchées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.