3 minutes à lire

Le ministre sortant de la santé Hamad Hassan a publié une mise au point concernant les personnes contaminées par le coronavirus COVID-19 et leurs cas-contact.

Il s’agit, précise le ministre, de rationaliser l’utilisation de tests PCR qui sont en nombre limités.

Selon le ministre, les personnes qui ont été en contact avec une personne contaminée par le coronavirus COVID-19 pendant 10 minutes au moins et à une distance de moins 1 mètre et demi au cours des 14 derniers jours devront être identifiés.

Ces personnes devront désormais respecter une période de quarantaine à domicile pendant 14 jours, soulignant qu’un test PCR négatif ne signifie pas que la personne n’est pas atteinte.

Si aucun symptôme n’apparait durant la période de quarantaine, un test PCR sera tout de même réalisé dans une période de temps de 5 jours.

Seulement après cette période de quarantaine, les cas contact qui n’auront pas développé la maladie pourront reprendre une vie normale.

Quant aux cas de personnes contaminées, elles devront être mis en quarantaine à domicile. Si elle ne souffre d’aucun symptôme, elle pourra reprendre une vie normale. En cas de symptôme, elle devra s’isoler durant 13 jours à condition de ne pas développer de symptômes durant les 3 derniers jours.

Les cas positifs non contagieux pourront reprendre une activité normale après une période de confinement de 14 jours à condition de respecter les règles de distanciation.

Cette information intervient alors que le Haut Conseil de la Défense qui s’est réuni en présence du Président de la République, le Général Michel Aoun, et du Premier Ministre sortant Hassan Diab a décidé d’imposer une nouvelle période de confinement d’une durée de 2 semaines.

La décision de l’instauration d’un nouveau confinement a été induite par l’augmentation importante du nombre de nouveaux cas depuis 2 semaines déjà et d’un nombre important de décès, plus de 100 par semaine, indiquent les autorités libanaises.

Ce confinement sera ainsi imposé du 14 au 30 novembre, avec une fermeture totale à l’exception de l’aéroport international de Beyrouth.

Au total, 95 355 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 

Le nombre de contaminations locales reste toujours important avec 1 079 cas. 40 cas sont en provenance de l’étranger. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 92 840 cas locaux et de 2 515 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 42 895 personnes. Le nombre de guérisons. 51 728 seraient ainsi guéries. Le différentiel entre cas actifs et cas guéris est à nouveau à la hausse

Le nombre d’hospitalisation est en légère hausse par rapport à hier avec 831 personnes dans les hôpitaux, repassant en dessous du nombre de 800 cas. Par ailleurs, 305 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre en hausse par rapport à hier.

10 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 732 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.