L’Union Européenne a indiqué ce jeudi avoir débloqué une aide urgence de 33 millions d’euro. Un navire hôpital italien est également en route. Il rejoindra le BPC le Tonnerre qui a également appareillé de Toulon pour Beyrouth.

La Présidence de la commission européenne, Ursula von der Leyen s’est ainsi adressée au Premier Ministre Hassan Diab pour évoquer avec lui la situation au Liban.

Différents responsables européens ont également souligné la nécessité pour l’Europe de soutenir le Liban en raison de son emplacement stratégique et du fait qu’il s’agit à la fois d’apporter une aide face à l’urgence actuelle mais aussi de permettre la reconstruction.

Pour l’heure, le ministère de la santé indique que 153 personnes de personnes sont décédées, plus de 100 personnes toujours portées disparues et plus de 5 000 personnes ont été blessées selon un bilan toujours provisoire dans l’explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et une grande partie de la capitale libanaise.
La piste d’une explosion accidentelle de 2750 tonnes de nitrates d’ammonium saisis en 2014 à bord d’un navire poubelle, le Rhosus battant pavillon bulgare, est pour le moment privilégiée par les autorités libanaises. Cette explosion équivaudrait à celle de 600 tonnes de TNT ou encore à un tremblement de terre de 3.3 sur l’échelle de Richter.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.