Un blindé de l'armée libanaise équipée d'un lanceur de missiles antichars de type TOW II, crédit photo: NNA
Un blindé de l’armée libanaise équipé d’un lanceur de missiles antichars de type TOW II, crédit photo: NNA

L’armée libanaise a reçu ce mercredi 10 juin une cargaison de 200 missiles antichars de fabrication américaine ainsi d’une douzaine de lanceurs, et cela pour un montant total deux 10 millions de dollars partiellement financés par l’Arabie Saoudite. Cette aide a été décidée suite aux affrontements avec les organisations terroristes Al Nosra et Daech en août dernier dans la localité d’Arsal. Ces derniers détiennent jusqu’à ce jour, une vingtaine de membres des forces de sécurités libanaises.

Cette livraison de missiles antichars intervient alors que l’armée libanaise est confrontée aux menaces djihadistes notamment à proximité de la localité d’Arsal, près des frontières avec la Syrie.

Explication de l'utilisation des TOW II à l'ambassadeur américain, David Hall, crédit photo: NNA
Explication de l’utilisation des TOW II à l’ambassadeur américain, David Hall, crédit photo: NNA

Une démonstration de ces missiles deux types TOW II a été organisée par l’armée libanaise au niveau du champ de tir d’El Taybeh près de Baalbek, cela en présence de au grade de l’institution militaire, de l’ambassadeur des États-Unis au Liban David Hale. Ce dernier a indiqué que l’aide américaine a pour objectif de la rendre capable d’assumer seule la souveraineté et la défense du Pays des Cèdres.

3 véhicules dont un tank et 2 tout terrains de type Hummer ainsi que 3 autres cibles, placées à une distance comprise entre 2,4 à 2,7 km, ont ainsi été touchés et détruits lors de la démonstration.

L’Armée Libanaise possédait déjà la version précédente du missile TOW I depuis 1982. La nouvelle version reçue permet une hausse qualitative de ces capacités offensives et défensives, permettant notamment de percer des blindages plus élaborés ou de détruire des bunkers possédant jusqu’à 2 mètres d’épaisseurs.

Par ailleurs, les USA ont confirmé vouloir prochainement livrer 6 avions, probablement de type Super Tucano de fabrication brésilienne et spécialisés dans l’attaque au sol.

1 COMMENTAIRE

  1. REMARQUE (aux journalistes du site)
    ___

    On est en droit de comprendre que sous l’article où le Hezbollah est cité, intitulé « Békaa: offensive de Daech repoussée par le Hezbollah » Daech et Al Nosra sont qualifiés de « combattants », alors que sous cet article Daech et Al-Nosra sont qualifiés de « terroristes ».
    N’est-ce pas détestable?

Comments are closed.